A LA BASE DES TROUBLES

Différentes sources peuvent être à l’origine des difficultés et troubles de l’écriture, des apprentissages, de l’attention et de la concentration.

Des réflexes archaïques persistants.

Ces réflexes (mouvements inconscients) se développent in-utero, à la naissance et jusqu’à l’âge de 3, 4 ans. Naturellement intégrés, ces réflexes permettent une évolution motrice harmonieuse et un bon tonus musculaire. Ils jouent un rôle primordial dans les capacités d’apprentissage. 

Leur persistance au-delà de cet âge peut entraîner : 
  • De la maladresse, des soucis de coordination, de latéralisation, de lenteur, de grapho-motricité.
  • Des soucis oculomoteurs comme l’inversion de lettres, l’omission de mots ou le saut de ligne lors de la lecture.
  • Des soucis de compréhension orale qui peut s’avérer plus lente, une hypersensibilité aux sons.
  • Des soucis de langage comme la dysphasie, un langage non adapté à l’âge de l’enfant, des soucis d’articulation.
  • Des soucis d’attention, de concentration, d’orientation.
  • Des soucis de gestion des émotions.

La non intégration de ces réflexes archaïques peut se travailler à tout âge. Allez découvrir l’onglet intégration des réflexes.

Un équilibre déficient. 


Le système équilibre humain, qu’il s’agisse de l'équilibre statique ou dynamique est en étroite relation avec la vision, l’audition et la motricité. Être en équilibre se fait de manière inconsciente et la plupart des gens tiennent cette capacité pour acquise. Malheureusement notre équilibre peut être perturbé et par conséquent avoir des répercussions : - Sur notre vision,
- Sur notre audition,
- Sur notre motricité et notre schéma corporel,
- Sur notre comportement,
- Sur les apprentissages.
Allez découvrir l’onglet entraînement équilibre.

Des fonctions de base cérébrales non automatisées.

L’automatisation des fonctions de base du cerveau que sont la vision, l‘audition et la motricité est d’une importance capitale pour des apprentissages fluides. 
En cas de non-automatisation, le cerveau est souvent trop lent et il doit compenser ce déficit par de gros efforts qui l’épuise ! Les résultats obtenus sont alors décevants par rapport à l’investissement de la personne.

Cette non-automatisation peut entraîner : 
  • Une lenteur d’exécution.
  • Une compréhension orale difficile, des difficultés à comprendre les subtilités du langage.
  • Des difficultés de concentration, d’attention.
  • Des confusions de sons.
  • Une lecture difficile, non fluide.

Ces fonctions de base peuvent s'entraîner à tout âge. Aller découvrir le BRAIN-BOY® de la Méthode Warnke® dans l’onglet Difficultés et troubles d'apprentissage.

Une mauvaise coordination entre les deux hémisphères du cerveau.

Les deux hémisphères de notre cerveau ont chacun des fonctions particulières. Une bonne coordination entre eux est donc indispensable pour pouvoir accéder à l’ensemble de ses capacités.

Cette coordination peut s'entraîner à tout âge. Aller découvrir le BRAIN-BOY® et l'AlphaTrainer® de la Méthode Warnke® dans l’onglet Difficultés et troubles d’apprentissage, ainsi que l’onglet Intégration des réflexes.

Une mauvaise discrimination auditive.

Confondre les sons ou ne pas entendre un phonème, ne permet pas une compréhension orale optimale. Apprendre une langue étrangère peut également s’avérer compliquée.
Cette discrimination auditive peut s’entrainer à tout âge. Aller découvrir le logiciel WPST® et l'AlphaTrainer® de la Méthode Warnke® dans l’onglet Difficultés et troubles d'apprentissage.

Une gestion des émotions difficile, un manque de confiance, le stress…

Autant d’éléments qui peuvent impacter de manière significative les apprentissages et la vie en générale.

Un bon équilibre, l’intégration des réflexes archaïques permettent de se sentir mieux dans son corps, de prendre confiance et ainsi mieux gérer ses émotions.

La méthode Warnke grâce au BRAIN-BOY®, au logiciel WPST® et l'AlphaTrainer® permet un fonctionnement cérébral beaucoup plus fluide, léger ce qui permet de diminuer la pression, le stress.

Il est donc possible de réduire ces aspects négatifs si les sources ne sont pas profondément ancrées (traumatisme, stress chronique, conditions de vie anxiogène …), ce qui nécessitera alors de consulter des professionnels spécialisés.

Dernière info
Texte de la dernière actualité
Suivez-moi
Coordonnées
  • Adresse :
  • 48 Rue des Minimes
  • 45500 GIEN
  • Mail : l.depardieu@encr-ages.fr
  • Tél : +33 (0)6 75 18 54 61
© Copyright 2021 Encr-ages - Toute reproduction, même partielle, interdite. Site réalisé par AGECIA