LES RÉFLEXES ARCHAÏQUES (OU PRIMITIFS) EN QUELQUES MOTS

Pour faire simple, ce sont en quelque sorte les BASES de notre système moteur.

Exemple de réflexe : le réflexe d’agrippement qui partiellement ou non intégré pourra avoir des répercussions sur la tenue du crayon. 

Ce sont des réflexes inconscients dès la vie intra-utérine ; indispensables à la survie, ils disparaissent au cours des premières années de vie de l’enfant. Intégrés naturellement, ils permettent un bon développement du système nerveux central et du tonus musculaire, avec des mouvements mieux coordonnés, un meilleur équilibre, la différence gauche-droite intégrée…Leur intégration permet également une meilleure grapho-motricité : écriture plus fluide, moins laborieuse, plus rapide.
Le cerveau dépense moins d'énergie pour ces tâches motrices et il devient alors disponible pour les apprentissages. On se sent ainsi plus efficace et moins fatigué.


Un réflexe non intégré c’est comme avoir un caillou dans la chaussure, ce n’est pas confortable pour avancer. Leur persistance au-delà de 3 à 4 ans peut avoir plus ou moins d’impacts sur le développement des enfants ou même encore chez l’adulte et entraîner : 
  • De la maladresse, des soucis de coordination, de latéralisation, de lenteur, de grapho-motricité.
  • Des soucis oculomoteurs comme l’inversion de lettres, l’omission de mots ou le saut de ligne lors de la lecture.
  • Des soucis de compréhension orale alors que l’audition est bonne, une hypersensibilité aux sons.
  • Des soucis de langage comme la dysphasie, un langage non adapté à l’âge de l’enfant, des soucis d’articulation.
  • Des soucis d’attention, de concentration, d’orientation.
  • Des soucis de gestion des émotions

La non intégration des réflexes archaïques peut s’entrainer à tout âge et peut aider : 
  • Les petits en cas de retard.
  • Les enfants « dys » (dyslexie, dysorthographie, dyspraxie etc.), trouble de l’attention, hyperactivité.
  • Toute personne souhaitant optimiser ses performances motrices et sensorielles à l'école, pendant les études et au travail.
  • Toute personne ayant besoin de soutien en éducation physique.
  • Les sportifs de haut niveau.

Un entraînement régulier permet de "rattraper" des étapes de développement manquantes.

Dernière info
Texte de la dernière actualité
Suivez-moi
Coordonnées
  • Adresse :
  • 48 Rue des Minimes
  • 45500 GIEN
  • Mail : l.depardieu@encr-ages.fr
  • Tél : +33 (0)6 75 18 54 61
© Copyright 2021 Encr-ages - Toute reproduction, même partielle, interdite. Site réalisé par AGECIA